Accès J.S.P

Reprise Janvier 2021

La section reprendra ses activités le samedi 9 janvier 2021 à 9H, tenue de manœuvre.

Un point sera fait pour évaluer le niveau des jeunes avant de reprendre les cours suivant un planning modifié suite au coronavirus.

Pour les parents: il n’est pas permis, en raison des restrictions sanitaires, de pénétrer dans l’enceinte du centre de secours. Pour les jeunes le port du masque est obligatoire. D’autre part, il manque toujours des certificats médicaux et le règlement de la cotisation annuelle.

Confinement - Octobre 2020

Les activités de la section, suite au nouveau confinement, sont suspendues.

Les JSP1 et 2 doivent impérativement réviser sur le site de la fédération:

Pour accéder à la plateforme :

http://spf-editions.fr/JSP/

Pour les nouveaux, s’inscrire par le lien suivant :

https://inscription.educexpert.com/jsp/inscription

Les codes de Mars sont valables

Des contrôles écrits seront réalisés dès la reprise des cours en caserne.

 

Reprise 2020-2021

Voir l’onglet « Planning » ci-dessous

La cotisation est de 50€

Instructions

La fédération nationale des sapeurs-pompiers, suite au confinement et afin que les JSP puissent réviser, a établi des cours en ligne.

Voici le lien : https://spf-editions.fr/JSP

Inscrivez-vous et bonne révision.

Réviser où découvrez l’ensemble du niveau JSP1 afin de ne pas « perdre » cette année particulière.

N’hésitez pas à me contacter pour toute question, de préférence par mail : jsp-beaucourt@sdis90.fr

 

Les médailles d’honneurs des sapeurs-pompiers sont attribuées après des années de services, ainsi pour 10 ans (bronze), 20 (argent), 30 (or), 40 (grand or).

La médaille peut être également décernée pour service exceptionnel (médaille avec rosette). Voir également les agaffes 

La médaille de la sécurité intérieur attribuée pour services particulièrement honorables au profit de la Sécurité intérieure de la France (action(s) ponctuelle(s) et/ou longue période de service)

 

les valeurs

À l’image du pompier, le jeune sapeur-pompier se doit d’être digne de son uniforme, en adoptant les valeurs suivantes:

honnêteté, discipline, dévouement et courage.

Au service de la patrie, il doit accomplir sa mission selon sa devise :

courage et dévouement.

L’honnêteté est le respect du bien d’autrui. C’est également assumer la responsabilité de ses actes.

Le dévouement est un sentiment généreux, qui pousse un homme ou une femme à secourir et à venir en aide à son prochain, bravant tous les dangers, parfois au péril de sa vie.

La discipline est l’observation rigoureuse des règlements de service, aussi de l’obéissance à la hiérarchie.Elle seule permet à un groupement organisé d’atteindre son but .Elle fait la force principale et le sérieux d’un corps de sapeur-pompier.

Le courage est la fermeté d’âme qui permet de supporter les fatigues et les douleurs. C’est également affronter sans faiblesse les dangers et les risques mettant en péril notre vie.

L’honneur est un sentiment qui inspire à l’homme :

– l’amour du devoir ;

– l’horreur de mal et qui lui fait rechercher l’estime et la considération de ses concitoyens.

La patrie est la nation, la communauté politique à laquelle on appartient ou à laquelle on a le sentiment d’appartenir.

L’éthique du sapeur-pompier

la fonction de sapeur-pompier, en plus des qualités morales énumérées précédemment, exige une éthique particulière qui se caratérise par trois qualités indispensables:

l’atruisme, l’efficience et la discrétion.

1) Relations avec les sinistrés, les victimes et la population

a) Les devoirs moraux

Lors des interventions le sapeur-pompier doit :

-Respecter la dignité humaine

-Maitriser ses émotions

-Rester modeste courtois et efficace

-Respecter les animaux et l’environnement

 

b) Les devoirs légaux

Lors des interventions le sapeur-pompier doit :

-Respecter la dignité humaine

-Respecter le bien d’autrui

-Respecter le code de la route

-Respecter le secret professionnel et le droit de réserve

 

c) Les devoirs règlementaires

Lors d’une intervention le sapeur-pompier doit

-Respecter les règlements opérationnels et fonctionnels

-Respecter sa hiérarchie

-Respecter et porter la tenue adaptée à chaque mission                      

 

2) Relations avec la presse
L’objectif de la presse vis à vis des sapeurs-pompiers est d’obtenir des informations sur les évenements. Les journalistes sont intéressés par les faits, les premiers bilans humains et matériels, les premières explications et les risques éventuels ou les conséquences. Le risque pour le sapeur-pompier interviewé est alors de révéler des informations à caractère confidentiel concernant les victimes ou le service. Par conséquent, le sapeur-pompier doit inviter les journalistes et les autorités (prefet, élus) à s’adresser au commandant des opérations de secours ou à l’officier chargés des relations avec les médias.
3) Relations avec les autorités

Dans le cadre d’une opération, lorsque les autorités se presentent sur les lieux, le sapeur pompier doit les diriger vers le commandant des opérations de secours (COS). 

Le sapeur pompier et son environnement opérationnel et fonctionnel       

 
a) Envers ses collègues

Les missions de sapeur-pompier se pratiquent en équipe. Le respect des collègues et la politesse sont donc des valeurs indispensables à la vie ne groupe. La mise en oeuvre de ces valeurs permet, entre autres une bonne cohésion du groupe, indispensable à la reussite des opérations de secours. 

b) Envers sa hiérarchie

L’éfficacité du sapeur-pompier en intervention exige discipline et obeissance. Sur le terrain, le sapeur pompier doit respecter : 
-les missions et ordres donnés ; 
-les techniques opérationnelles.
Le sapeur-pompier doit rendre compte à son superieur direct de l’execution de ses missions. 

c) Envers lui-même

-Hygiène de vie : sport, repos

-Hygiène alimentaire : bien manger

-Hygiène du corps : se laver les mains, prendre une douche

-Maintenir ses acquis théoriques,  pratiques et sportifs .
Tout sapeur-pompier doit connaitre et respecter le reglement interieur. L’alcool, le tabac, les stupefiants sont interdits et leur consommation est dangeureuse pour la santé.
Sapeurs pompiers publics, militaires privés.
 
1) Les sapeurs pompiers publics (civils)
 
a) Les sapeurs pompiers professsionnels
 
Fonctionnaire des colléctivités territoriales, ils sont afféctés principalement dans les grandes agglomérations ou dans les centres de secours fortement sollicités. De plus, ils assurent l’ossature des services départementaux d’incendie et de secours. Le recrutement se fait par concours, organisés au niveau départemental par le Sdis pour les sapeurs 2ème classe et au niveau national par la DDSC pour les lieutenants. Les candidats sont inscrits sur une liste d’aptitude nationale valable trois ans, ils doivent ensuite postuler dans les collectivités territoriales de leurs choix. Ils reçoivent une formation initiale puis une formation continue tout au long de leurs carrière.
 
b) Les sapeurs pompiers volontaires
 
Ce sont des hommes et des femmes, citoyens ordinaires, qui, en parallèle de leur profession ou de leurs études, tout en tenant compte de leur vie familiale, ont choisi de conserver une disponibilité suffisante pour repondre immédiatement à toute alarme émise par le centre de secours dont ils dependent. Ils suivent régulièrement des formations et peuvent assurer tous les types de missions incombant aux services d’incendie et de secours. 58% des sapeurs-pompiers volontaires ont moins de 35 ans. Ils perçoivent une indémnité sous forme de vocations horaires ainsi qu’une « prestation de retraite » lorsqu’ils ont accompli au moins 20 ans de service.
 
2) Les sapeurs-pompiers militaires
 
11800 sapeurs-pompiers militaires sont chargés de la défense de deux des plus grandes villes de France, Paris et Marseille. Ces deux corps, dont l’effectif ne represente que 5% de l’ensemble des sapeurs-pompiers français, defendent à eux seuls plus de 7300000 habitants, soit près de 12% de la population nationale.
 
a)  La brigade de sapeurs pompiers de Paris (BSPP)
 
Unité de l’arme du génie, elle est mise à disposition du prefet police de Paris. Elle dépend de l’armée de terre pour toutes les questions de commandemant militaire, d’organisation, de recrutement de discipline et d’avancement.  Elle dépend du préfet de police de Paris pour toutes les questions d’emploi.
 
b) Le bataillon marins pompier de Marseille (BMPM)
 
La Bataillon marins pompier de Marseille, grande unité de la Marine Nationale, est mis pour l’emploi à la dispostion du maire de Marseille.Il assure ses missions sur la ville de Marseille et quelques communes rattachées. Il est également amené à intervenir dans les communes des Bouches du Rhône, hors du département et hors du territoire français.
 
c) Les unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile (UIISC)
 
Unités du génie dédiées aux missions de sécurité civile, elles sont appelées en renfort lorsque des circonstances particulières l’exigent, elles participent également aux actions internationales de secours. Il y a trois unités :
Nogent-le-Rotrou (UIISC 1), Corte (UIISC 5) et Brignoles (UIISC 7)
 
 
3) Les « pompiers privés »
 
La règlementation impose de manière permanente des services de sécurité incendie dans les immeubles de grandes hauteur (IGH), quelques établissements recevant du public (ERP), les aéroports et certaines industries. Leur personnel doit être qualifié selon les critères précis propres à chaque structure.
Missions des Sdis 
 
1) Origine des Sdis
 
Crées dans chaque département en 1995, les services d’incendie et de secours sont des établissements publics administratifs départementaux. La loi du 3 mai 1996 met en place une organisation départemental à l’ancien cadre communal ou intercommunal, créant un corps départemental des sapeurs-pompiers. Etablissement plublic, le Sdis comporte un corps départemental de SP organisé en centre d’incendie et de secours.
 
1) Missions du Sdis
 
Selon la loi du 3 mai 1996 « Les Sdis sont chargés de la prevention, la protection et la lutte contre les incendies. Ils concourent avec les autres services et professionnels concernés, à la protection, la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’evaluation et à la prevention des risques technoligique ou naturels ainsi qu’aux secours d’urgence. Outre leurs missions opérationnelles, les Sdis remplissent une mission de prévention qui consiste à empêcher les sinistres et les accidents de se produire et une mission de prévision qui vise à s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour le bon déroulement des interventions en cas de sinistre ou d’accident ». En bref, leurs missions sont les suivantes : 
-la lutte contre les incendies ;
-la prévention et l’évaluation des risques de sécurité civile ;
-la prévention des mesures de sauvegardes et l’organisation des moyens de secours ;
-la protection des personnes, des biens et de l’environnement ;
-les secours d’urgence aux personnes victimes d’accidents, de sinistre ou de catastrophes ainsi que leur évacuation.
 
3) Missions du SSSM du Sdis
 
Les missions du SSSM sont les suivantes :
-la surveillance de la condition physiqe des sapeurs-pompiers ;
-l’exercice de la médecine professionnelle et d’aptitude pour les sapeurs-pompiers volontaires du département ;
-le conseil en matière de médecine préventive, d’hygiène et de sécurité, notamment auprès du comité d’hygiène et de sécurité ;
-le soutien sanitaire des interventions des services d’incendie et de secours et les soins d’urgence aux sapeurs-pompiers ;
-le soutien psychologique après certaines interventions ; 
-la participation à la formation des sapeurs-pompiers au secours à personnes ; 
-la surveillance de l’état de l’équipement médico-secouriste du service. 
Il participe aussi aux missions de secours d’urgence, aux opérations impliquant des animaux ou concernant les chaines alimentaires, 
aux missions de prévision, de prévention, dans les domaines des risques naturels et technologiques, notamment lorsque la présence, de prevention, dans les domaines des risques pour les personnes, les biens ou l'environnement.

Fichier JSP: « L’ordre serré« 

Fichier instructeur « principe de base de l’ordre serré« 

Reprise des activités de la section et remise des galons JSP 1 le 19/10/2019