Amicale du CSBlogIntervention

Incroyable élan de générosité

Un incroyable élan de générosité pour venir en aide au pompier sinistré

Pascal CHEVILLOT 16 mai 2020

Le caporal du centre de secours de Beaucourt et sa famille ont tout perdu dans l’incendie de leur maison. Leur désarroi a ému ses collègues de la région et des particuliers, qui ont fait preuve d’une incroyable générosité pour leur venir en aide.

« Vous avez été tellement généreux que les dons en habits sont désormais suffisants. » Dans une publication sur les réseaux sociaux, Denis Galli, le trésorier de l’Union départementale de sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort et chef de centre de secours de Beaucourt, demande aux donateurs ne plus apporter de vêtements au pompier et à sa famille qui ont perdu tous leurs biens dans l’incendie de leur maison, le 13 mai.

D’origine électrique, le feu a débuté dans le garage attenant à la maison.

« Ils n’avaient plus que les vêtements qu’ils portaient »

« Quand je suis arrivé », explique le capitaine Denis Galli, « avait percé la toiture, fait fondre une porte de communication en PVC. On ne s’en rend pas compte sur la photo de votre journal, mais il a dévasté le rez-de-chaussée. Nous avons réussi à préserver la toiture et même l’étage qui a, malgré tout, été endommagé par la fumée. Le propriétaire, pompier volontaire à Beaucourt, sa femme et son jeune fils se sont retrouvés à la rue, avec juste les vêtements qu’ils portaient. »

 L’esprit de solidarité du corps des sapeurs-pompiers l’a profondément ému

C’était sans compter sur un incroyable élan de solidarité qui a dépassé les limites du département. Il a été lancé alors qu’une trentaine de pompiers combattaient encore les flammes avec trois lances.

« Les amicales de tous les centres du Territoire de Belfort, l’union départementale des sapeurs-pompiers, des pompiers du Doubs et du Haut-Rhin ont apporté des aides financières à notre collègue », ajoute le chef de centre. « L’esprit de solidarité de notre corps l’a profondément ému. »

Des sacs devant la caserne

Des particuliers ou des associations caritatives ont aussi fait preuve de générosité. Dès le mercredi soir, les pompiers beaucourtois ont retrouvé des sacs de vêtements devant les portes de leur caserne, destinés au caporal et à sa famille. Ce phénomène s’est poursuivi le jeudi.

« C’est vrai qu’on ne s’y attendait pas », note M. Galli. « Cela nous a débordés. »

Plusieurs donateurs ont aussi proposé du mobilier aux sinistrés.

Prêt à reprendre les gardes

« Nous leur demandons de ne rien déposer devant la caserne pour ne pas bloquer la circulation de nos véhicules mais de communiquer leur proposition à l’amicale », ajoute Denis Galli. « Nous les rappellerons au besoin pour récupérer les meubles. Mais nous devons savoir au préalable où seront relogés le couple et son fils. Actuellement, ils sont hébergés par leur famille. Nous attendons leur relogement pour savoir de quels meubles ils auront besoin. »

La destruction de son logement est une épreuve pour le pompier volontaire qui avait terminé, quelques jours plus tôt, la rénovation intérieure de la maison. Malgré sa détresse, il était malgré tout prêt à effectuer des gardes durant ce week-end. Son offre a été déclinée, mais elle reflète son courage et son dévouement.

Pour le don de mobilier, l’amicale des pompiers demande de la contacter, au préalable, par mail à amicale@csbeaucourt.fr ou par téléphone au 06.62.69.95.11.

Article Est républicain du 16 mai 2020


Une région se mobilise pour aider un pompier et sa famille sinistrés

6Medias, site ORANGE.fr publié le samedi 16 mai 2020 à 17h25

Après l’incendie qui a ravagé la maison d’un sapeur pompier et sa famille, une région toute entière s’est mobilisée pour les aider.

Le 13 mai dernier, la famille d’un pompier a tout perdu dans l’incendie qui a ravagé sa maison, à Beaucourt dans le Territoire de Belfort, rapporte l’Est républicain.

Sébastien, Aurélie et Estéban, qui n’ont pas été blessés dans le sinistre, n’ont plus que les habits qu’ils portaient au moment du drame. Depuis, ils sont hébergés par leur famille en attendant de trouver une solution plus pérenne.

Pour aider leur collègue qui est caporal, l’Amicale des sapeurs-pompiers de la ville a lancé un appel à la générosité et ce, alors même que les soldats du feu tentaient de maîtriser les flammes.

Des dons très nombreux pour aider la famille

Un appel entendu puisque de nombreux pompiers et des anonymes ont répondu présent.  « Les amicales de tous les centres du Territoire de Belfort, l’union départementale des sapeurs-pompiers, des pompiers du Doubs et du Haut-Rhin ont apporté des aides financières à notre collègue », a expliqué à l’Est républicain le chef de centre de secours, Denis Galli. « L’esprit de solidarité de notre corps l’a profondément ému. »

Le soir même de l’incendie des anonymes ont déposé des sacs de vêtements devant la caserne de Beaucourt. D’autres ont également été retrouvés le lendemain. « C’est vrai qu’on ne s’y attendait pas », a souligné Denis Galli. « Cela nous a débordés. » En plus des vêtements, des particuliers ont proposé d’offrir des meubles à la famille en détresse.

La caserne a été dépassée par l’afflux de dons et a dû appeler ceux qui souhaitent aider le couple et son fils à s’adresser dans un premier temps à l’amicale pour centraliser les propositions. « Nous les rappellerons au besoin pour récupérer les meubles. Mais nous devons savoir au préalable où seront relogés le couple et son fils. Actuellement, ils sont hébergés par leur famille. Nous attendons leur relogement pour savoir de quels meubles ils auront besoin. »

Si vous souhaitez aider la petite famille, vous pouvez contacter l’amicale des pompiers par mail (amicale@csbeaucourt.fr) ou par téléphone au 06.62.69.95.11.