AG de l’amicale

Publié Publié dans Blog

Article de l’est Républicain du vendredi 25 janvier 2008

Par le correspondant local, Mr PLAIN.

Pompiers : Thierry Lovy reconduit

Les membres de l’amicale des sapeurs – pompiers beaucourtois réunis  dimanche matin en assemblée générale, ont reconduit Thierry Lovy à la présidence. Ce dernier sera assisté de Denis GALLI (chef de centre) vice président; Jêrome VAXELAIRE, secrétaire; Thomas VOISARD secrétaire adjoint; Georges BRONNER, trésorier; Nicolas VOISARD, trésorier adjoint et de messieurs Vincent POUDEROUX, Daniel MILLIOT, Marc KIEFFER, Mickael SLIMANI, Philippe PERRIN, Mickael LIEGEY et Kévin BRONNER.

Forte de 35 adhérents, l’amicale rassemble 99% du personnel du centre de secours. Elle a eu en 2007, de multiples acitivtés au premier rang desquelles la journée portes ouvertes du dimanche 9 septembre  dernier, journée qui a permis à de très nombreux Beaucourtois de visiter la caserne entièrement rénovée et d’assister à plusieurs manoeuvres réelles. Plusieurs membres ont également participé à différentes rencontres sportives (cross départemental et national, soirée volley, tournois de football à Belfort et à Soultz, puis contre les vétérants Beaucourtois). L’amicale était également présente en Mars sur le carnaval avec l’antique Delahaye, à la journée de l’environnement en mai, sur la course de caisses à savon en octobre et sur le téléthon en décembre.

Comme tous les ans, les traditionnels calendriers ont été proposés aux habitants du secteur et le repas de Sainte-Barbe a rassemblé tous les adhérents en novembre.

L’amicale a aussi équipée ses membres en survêtements et tee_shirt.

Pour 2008, la plupart de ces manifestations seront reconduites à l’exception cependant de l’opération portes ouvertes qui reste un événement exceptionnel. Nouveauté cette fois, un loto sur réservations est programmé pour le samedi 15 mars.

Article de l’est républicain du 25/01/08

Ste Barbe 2007

Publié Publié dans Blog

Le pays de Franche Comté du 27 novembre 2007

Sapeurs-pompiers Un poste médical avancé complet pour 2008 

Le repas de la Sainte-Barbe a rassemblé 60 convives, samedi soir, au foyer Georges-Brassens de Beaucourt. Après les discours, les pompiers ont apprécié la soirée festive.

Terrine de canard à l’Armagnac, filet de truite au Savagnin, trou mirabelle, lièvre ou biche et sa garniture, fromages, tutti frutti, buffet de desserts : le menu était alléchant, samedi soir au foyer Georges-Brassens, à l’occasion de la Sainte-Barbe.

Un casque en résine sur chaque table

Le décor était soigné avec, sur chaque table, un magnifique casque en résine réalisé par le sergent Christophe Jeanin, déjà auteur d’un emblème du centre, qui fait l’admiration de tous les visiteurs de la nouvelle caserne. Avant de déguster les mets appétissants, les convives ont eu droit à une longue série de discours. Le nouveau président de l’amicale, Thierry Lovy, s’est montré particulièrement ému au moment de prendre la parole. Il a établi la liste des manifestations auxquelles l’amicale a pris part. Il a également rappelé les mariages de Céline et Michaël Terzaghi, Frédérique et Jérôme Vaxelaire, Rachel et Julien Voisard, les naissances de Sydney et Savannah Dumont, d’Hugo Terzaghi et d’Erine Voisard, mais aussi le décès d’André Coulon.

Quant au traditionnel arbre de Noël, il est programmé le dimanche 16 décembre. Pour l’occasion, chaque enfant bénéficiera d’un bon d’achat de 30 et d’un sachet de friandises. Puis, le chef de centre, Denis Galli, a pris le relais. Il a fait respecter une minute de silence en mémoire des pompiers disparus ces derniers mois dans l’hexagone, au cours d’interventions.

Une sortie par jour

Il a ensuite dressé les bilans de l’année écoulée, se réjouissant tout particulièrement de l’installation dans les nouveaux locaux de la rue Alfred Pechin, fonctionnels et agréables. 39 sapeurs-pompiers, dont deux femmes, une moyenne d’une sortie par jour, 2000 heures de formation, 91 000 heures d’astreinte à domicile : des chiffres qui démontrent la vitalité du centre.
« Je tiens à saluer chacun d’entre vous pour votre investissement quotidien. Je remercie aussi très sincèrement les conjointes qui, par leur tolérance et leur soutien, nous permettent d’assurer pleinement notre mission de service public » déclare Denis Galli. Antoine Morandini, maire, et Cédric Perrin, conseiller général, ont souligné tour à tour le courage et le dévouement des hommes du feu. Le commandant Thierry Ugolin, représentant du Sdis, a donné les bilans départementaux avant d’annoncer une bonne nouvelle aux pompiers de la cité du Grammont : ils seront dotés, en 2008, d’un poste médical avancé complet.

Daniel Daucourt

Portes ouvertes

Publié Publié dans Blog

Article du journal « Le Pays de Franche Comté » du mardi 11 septembre 2007

 Pompiers Le centre de secours a ouvert ses portes au public

Beaucoup de monde s’est déplacé dimanche pour découvrir la nouvelle caserne des pompiers beaucourtois. Démonstration, manœuvre, jeux et présentation des véhicules récents et anciens étaient également au cœur de cette journée.
Des véhicules impeccablement rangés, des soldats du feu dans leur plus bel uniforme et en prime le soleil pour accueillir, dimanche, les très nombreux visiteurs au centre de secours de la cité du Grammont. Inauguré en décembre dernier, ce nouvel outil mis à la disposition des pompiers beaucourtois fait l’unanimité des utilisateurs.

 

Le public, qui s’est pressé toute la journée, était du même avis, comme l’un des anciens chefs de centre, Marcel Dormoy : « C’est une belle réussite, certainement la plus belle caserne du département, le lieutenant Denis Galli a de la chance. » Un avis partagé par le maire de Delle, Pierre Oser, venu chercher quelques idées pour le futur déménagement de son centre de secours.

 

Elle est fonctionnelle, opérationnelle et aérée

Venu en famille, le gendarme Pascal Menigoz rêve d’avoir le même outil de travail. « Elle est fonctionnelle, opérationnelle, claire, aérée et en plus, il y a de la place », déclare-t-il. Cameraman à Télésud, Louis Tecknayan a été agréablement surpris.
« Cette réalisation correspond à notre époque. L’architecte a bien réussi l’intégration des anciens aux nouveaux bâtiments », précise-t-il avant d’ajouter :
« La mixité est bien intégrée avec les douches et les chambres. Tout est fait pour leur bien-être avec des locaux pour ceux qui veulent se reposer, regarder la télé, un bar avec billard avec vue sur la terrasse, un local pour le secrétariat et une belle salle de formation. » Il y a aussi « les espionnes » comme Stéphanie et Jennifer venues d’Hérimoncourt, dont les maris sont pompiers dans le Doubs. « Il manque seulement une salle de sports », remarquent les deux dames, un peu envieuses.